Ākāśa आकाश ◦ Espace fertile

• Dharma

Cohérence ? Éthique ?

On devrait tout de suite parler de dharma à ceux qui sentent une affinité pour les voies de yoga. Le mot est une porte d’entrée riche, propice au discernement et à ce que l’intuition puisse se déployer directement dans le monde tel qu’il est.

Le mot a pour racine DHṚ (porter, soutenir), il est très proche de samādhi qui lui fait référence. Dharma est "ce qui soutient" et samādhi est l’intégration de cela, le fait de s’y joindre. Les pratiques de yoga ont pour but samādhi, être joint au dharma, à ce qui soutient le monde.

Dharma est une trame invisible, énergétique et sonore sur laquelle la matière s’appuie  en prenant forme. Cela vaut à l’échelle cosmique où mouvements et éléments suivent une structure sous-jacente alors que les galaxies apparaissent et vivent. Cela vaut aussi à l’échelle individuelle où "moi" prends forme suivant une structure énergétique et sonore singulière, égotique. Chacun apparaît à la conjonction d’un tissage particulier de mémoires, de sons en vérité.

Oui, vous voyez la séparation entre la trame parfaite qui soutient le Monde et l’imperfection du moi, de ce petit humain qui vit sa vie comme il le peut.

Autant dire que dharma n’est pas la nature dont les formes sont exubérantes, versatiles, instables. Dharma est cependant bien la trame mobile et stable qui soutient cette nature toute imparfaite puisse-t-elle paraître dans l’instant. Dharma est la cohérence d’un ensemble qui parait chaotique.

oooooooooooooooo

Alors que dire des traductions courantes du mot dharma en "loi, norme, coutume, devoir, bien, vertu, droiture, justice, mérite, enseignement, doctrine, religion" ?

Il y a confusion entre le mot, la chose et les représentations que "moi" s’en fait. Il y a confusion entre la vérité et le pouvoir temporel, ses besoins de contrôle par des lois, normes, coutumes, devoirs, idée du bien et du mal, doctrines et religions. Et d’un point de vue médian, ces lois etc. sont bien une part de l’ensemble et sources de cohérence alors que certes, elles sont faillibles.

Vu de là, l’engagement sur les voies de yoga consiste en expériences qui ont le discernement pour fruit et pour fruit le sens de l’éthique* qui s’affine.
________________

Un des sūtra les plus importants du yogasūtra, alors que l'enseignement est très avancè dans le troisième livre :

YS III.17  śabdārthapratyayānāmitaretarādhyāsāt saṅkarastatpravibhāgasaṁyamāt sarvabhūtaruta-jñānam

Il y a confusion, par surimpression de l’un et de l’autre, entre le mot, la chose et la représentation : par la méditation (samyama) de leur séparation, il y a connaissance des sons de tous les êtres ;
________________

Dharma dans Wikipédia

* Le sens de l’éthique est le discernement entre ce qui est vrai, réel et ce qui est illusoire.


Joachim
+33 6 09 02 59 48
joachim.vallet@gmail.com